Une fondation sans but lucratif, soucieuse d’une plus grande équité sociale, enregistrée sous le Nº 1.757.198 (Résol. N° 661 du 03/07/2006) auprès de l’Inspection Générale de Justice de l’Argentine (IGJ).

Misant sur le pouvoir transformateur de l’art, Casa Rafael promeut la résilience chez des enfants et adolescents en situation de risque psychosocial par la stimulation de leur créativité au moyen de leur initiation à diverses disciplines artistiques selon la pédagogie de l’ “Éducation Par l’Art”, associée à un accompagnement psychologique et social constant inspiré de la « Pédagogie de la Présence ».

Parvenir à ce que des enfants et adolescents qui grandissent dans un environnement de risque psychosocial prennent pleinement conscience de leur dignité et découvrent et développent leur potenciel de sorte qu’ils atteignent un niveau d’insertion saine et pleine.

Depuis février 2006, Casa Rafael a offert ses services à quelque 2500 enfants et adolescents de 4 à 18 ans, avec une participation annuelle moyenne de 230, dans l’une des zones les plus marginalisées du quartier de La Boca, à Buenos Aires. Connue sous le vocable de “Barrio Chino”, cette partie du quartier est caractérisée par un logement vétuste et insalubre.

Une population composée principalement d’immigrants des régions les plus pauvres de l’Argentine et de pays voisins, plus spécialement le Paraguay. Les enfants et adolescents y souffrent de la fréquente détérioration des liens affectifs du fait des séparations et du déracinement, en plus de la précarité et la promiscuité. Ils y sont exposés à la drogue qui circule ouvertement, au conflit avec la loi et la criminalité, à l’abandon scolaire, au travail informel dès l’enfance, à l’exploitation, et à la maternité/paternité adolescente et diverses autres situations qui les perturbent ou entravent leur développement.

L’action rejaillit positivement sur les adultes qui leur sont proches, avec lesquels Casa Rafael s’efforce d’entretenir des relations aussi étroites et régulières que possible, y compris en leur offrant de recourir à ses psychologues cliniciens pour les aider à accompagner les enfants, et en les invitant à des rencontres et sorties ainsi qu’aux expositions et événements qu’elle organise.

Dans le vieux quartier de La Boca, plus spécialement l’une de ses zones les plus marginalisées connue comme “Barrio Chino”.

Dans le cadre d’un accord de coopération, les Pompiers Volontaires Vuelta de Rocha (voir video) y mettent à notre disposition des espaces pour nos activités destinées aux enfants dans leur caserne, au nº 2042 de la rue Garibaldi, tandis que notre siège administratif se trouve au n° 378 de la rue Carlos Calvo, dans le quartier de San Telmo.

  • Aider des enfants et adolescents exposés à une situation d’intolérable inégalité sociale à prendre conscience de leur dignité.
  • Les encourager à découvrir et développer leur potentiel et à s’appuyer sur leurs propres ressources pour dépasser avec créativité les situations adverses et les barrières sociales et culturelles qui affectent leur vie.
  • Les amener à se respecter et à respecter autrui, et à choisir un chemin de vie distancé de la violence, de la drogue et du conflit avec la loi.
  • Ouvrir des portes sur un avenir professionnel pour les jeunes les plus intéressés dans l’une des disciplines enseignées.

Gagner la confiance des enfants et adolescents et des adultes qui leur sont proches est la clé du processus résilient que nous cherchons à impulser. La collaboration entre divers acteurs, y compris les adultes les plus proches des enfants -30% d’entre eux sont en contact direct, parfois très suivi, avec notre équipe- et le travail en réseau avec d’autres OSC et des institutions, fait la force de l’accompagnement.

Notre méthode de travail inclut:

  • Initiation à diverses disciplines artistiques dans le cadre d’ateliers de jour gratuits, inspirés de la philosophie pédagogique de l’“Éducation Par l’Art
  • Accompagnement constant par des psycho-logues cliniciens et des travailleurs sociaux qui s’inspirent de la “Pédagogie de la Présence” et sont spécialement attentifs à l’insertion scolaire et la santé.
  • Accès gratuit à une grande variété d’espaces et événements culturels (concerts, musées, cinéma, etc.) et invitation d’artistes à Casa Rafael dans le but d’élargir l’horizon culturel et social des participants.
  • Présentations publiques de l´art des enfants et adolescents.
  • Réflexion permanente en équipe sur l’activité, et suivi et évaluation du processus réalisé par les enfants et adolescents.
  • Travail en réseau avec des ONG et des institutions.

Activités destinées aux enfants: En tant qu’espace de jour, Casa Rafael propose des activités en horaire post-scolaire (16:30 à 19:30hs) pour prévenir toute interférence dans la participation scolaire des enfants. Voir programme annuel »

Espace Resilarte: Dans le cadre de cet espace, Casa Rafael organise des rencontres entre professionnels d´organisations et institutions partageant ses préoccupations pour des échanges d’expérience, réflexions et bonnes pratiques, sur des sujets comme, par exemple: créativité et résilience, violence domestique et mauvais traitements; abus sexuel; abandon et solitude des enfants; modalités d’apprentissage artistique par des enfants en risque psychosocial et son impact. « Voir Espace ResilArt »

Casa Rafael s’inspire des concepts suivants

Il se réfère au rôle de l’Archange Raphael dans le voyage initiatique du jeune Tobie dans le Libre de Tobie (Bible). Il signale notre vocation d’accompagner et guider les jeunes dans un moment décisif de leur vie et de stimuler en eux un processus de transformation qui les aide à prendre conscience et possession de leurs outils existentiels et à se les approprier pour dépasser les difficultés: un processus de résilience.

La Casa Rafael, entité laïque, accueille tous les enfants et professionnels sans distinction de foi ou confession. Toutefois, étant de source spirituelle chrétienne, le 15 août 2011, elle a été consacrée à la Vierge de Lourdes.

Dans un processus de résilience, surtout s’agissant d’êtres en formation, le temps est un facteur important. De plus, ce processus peut être marqué par des avancées et des reculs.

  • Nous évaluons qu’au cours des dix dernières années, 58% des enfants et adolescents inscrits ont participé à nos activités de une à plusieurs fois par semaine, et que 60% y ont participent depuis plus de 2 ans et 21% depuis plus de 5 ans.
  • Casa Rafael note l’évolution positive, parfois radicale, que font beaucoup d’enfants et adolescents, et l’effet que cela produit sur leur estime de soi et leur capacité à faire un vrai “contrat de vie”, leur mode de relation à autrui et leur comportement en général ainsi que sur leur niveau d’insertion et de développement scolaire et social.
  • Le travail artistique des enfants et adolescents est très productif et donne lieu à des expositions et concerts dans des espaces comme le Musée B. Quinquela Martin et la Usina del Arte.
  • Quelques jeunes aident dans les ateliers.

Les fonds proviennent principalement de régimes de coopération nationale et internationale en appui à des projets soumis à concours et de dons de personnes et entités solidaires. Casa Rafael compte en outre sur des fonds propres provenant de modestes locaux commerciaux dont elle a l’usufruit et d’apports de membres de son Conseil d’Administration.

Casa Rafael s’est dotée de règles d’éthique et rend compte aux donateurs de l’utilisation des fonds. Elle présente aussi chaque année un bilan d’activités et un bilan financier à l’Inspection Générale de la Justice (IGJ) de l’Argentine.

Casa Rafael a été reconnue et distinguée avec les honneurs suivants:

  • 2017 » Christine Pintat, Présidente de Casa Rafael, déclarée « Personnalité notable de la Ville Autonome de Buenos Aires (C.A.B.A.) dans le domaine des droits de l’homme » par la Législature de la C.A.B.A. (Voir article)
  • 2017 » Déclaration, par la Législature de la C.A.B.A. d’ »intérêt social et culturel » du livre publié par Casa Rafael sous le titre “Soñar en La Boca – Literatura espontánea” (Voir article)
  • 2017 » Octroi du Premier Prix (catégorie « Société ») du Concours “VivaLectura 2017” en reconnaissance de l’expérience de Casa Rafael dans le domaine de la promotion de la lecture (Voir article)
  • 2015 » Prix de la tradition de solidarité des constructeurs de “la Ville du Futur” octroyée par le Musée des Beaux-Arts Benito Quinquela Martin (Voir article)
  • 2014 » Reconnaissance par la Législature de la Ville Autonome de Buenos Aires (C.A.B.A.) de l’intérêt social des activités de Casa Rafael. (Voir article)
  • 2012 » Legion d’Honneur de la Répblique Francaise (Voir article)

Donar